18 avril 2018

les radins

Il y a Plaute bien sûr, et Molière, mais j'avais lu dans Gogol l'histoire des âmes mortes, je ne sais plus quel âge j'avais, c'était en français, pas en russe... Et il y a là un personnage, dont le vice est dit-on le plus monstrueux, et le plus incompréhensible, qui soit, la radinerie. Cette passion qui semble rationnelle, et qui est absurde, garder son or jusqu'à la mort, ne rien donner, tout conserver. C'est que l'argent n'est pas périssable, on se dit peut-être qu'un jour on en usera... Après sa mort, je suppose! ... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,