19 avril 2019

sonde chinoise sur la Lune - poème

    écrits de la face obscure de la Lune - nuits de Chine, nuits câlines.                嫦娥                                                 Phrases qui venez de si loin, et charriez, rivières ciselées, de très vieux cailloux, un peu de sable et quelques mots païens. Ah, goût mortuaire de la rouge grenade, ah, parfum d'encens et de... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 octobre 2018

forêt salée de toutes tes larmes, et de tes amours aussi

Il est des mots, Urashimataroo,umibe, kaigan, qui ont le goût de l'océan, à peine les a-t-on prononcés qu'on se souvient d'une humble existence de pêcheur: (  浦島太郎  Urashimataroo  海辺  umibe 海岸 kaigan)  Salé comme tes lèvres, salé comme tes pleurs, était-ce là notre dernier baiser? Tu savais et ne disais point car tu ne parlais pas la langue. Même tes joues étaient salées! et ton coeur! et ton con! Epouse maritime à l'odeur poissonnière! Petite sirène des eaux... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 16:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 août 2017

Dans la ruelle de mon coeur, nouvelle version

Dans la ruelle de mon coeur, je te rencontre chaque nuit pour la première fois. A Grenade. Tu es toujours  la même, la même exactement: comme le bleu du même ciel d'un souvenir d'été. A Colombes. C'est un village à la muraille franche, et crénelée, tout près de la Défense... La Seine y coule, de toutes les couleurs, surtout le Rouge! Comme le fruit du grenadier... et de la colère. Colombes où je comptais les vers et les pigeons, qui t'ont donné ton nom. Je me souviens de l'église rouge elle aussi constellée de toutes leurs... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juin 2016

ainsi tu étais encore à Poitiers

Ainsi mon ange bouclé  tu étais encore à Poitiers Ville étrange où l'église comment un astre tombé est posée éclairée au flanc de la colline et de nos rêves éveillés. Et je me souviens d'un autre monument illuminé le Panthéon Tu m'attendais secrète dedans la bibliothèque Et dans la nuit bientôt me saisissait très chaude ta main brune et khmère. O la lune blanche comme un dollar d'argent!
Posté par Dilberman à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 juillet 2015

Poitiers

    Ainsi tu étais à Poitiers Ville étrange où l'église comme un astre tombé est posée éclairée au flanc de la colline et de nos rêves éveillés. Et je me souviens d'un autre monument illuminé le Panthéon Tu m'attendais secrète dedans la bibliothèque Et dans la nuit bientôt me saisissait très chaude ta main brune et khmère. O la lune blanche comme un dollar d'argent!  
Posté par Dilberman à 17:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,