30 octobre 2018

forêt salée de toutes tes larmes, et de tes amours aussi

Il est des mots, Urashimataroo,umibe, kaigan, qui ont le goût de l'océan, à peine les a-t-on prononcés qu'on se souvient d'une humble existence de pêcheur: (  浦島太郎  Urashimataroo  海辺  umibe 海岸 kaigan)  Salé comme tes lèvres, salé comme tes pleurs, était-ce là notre dernier baiser? Tu savais et ne disais point car tu ne parlais pas la langue. Même tes joues étaient salées! et ton coeur! et ton con! Epouse maritime à l'odeur poissonnière! Petite sirène des eaux... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 16:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 octobre 2018

Automne: en attendant la pluie

Automne profond comme un regard, une âme, gracieux pourtant ainsi qu'un jeune dieu, une blonde déesse! Mes rêves joyeux, vigoureux comme de jeunes chats, enjambaient d'un bond l'autre côté de la colline, où tu trônais, cheveux au vent comme des ailes d'ange! Oh demeures enchantées, indéchiffrables, ocres, de mes automnes, comme vous soupiriez, belles Dames, en attendant la pluie! Vous étiez fortes pourtant, ainsi que des manoirs, des châteaux! Les cieux déchiquetés des rues de Pontoise, de... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 16:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 octobre 2018

de l'analyse mathématique

Cela n'a rien à voir avec Kant: l'analyse mathématique revient à se donner ce que l'on veut prouver, par exemple que log(ab) = log a + log b dans un domaine donné. Si oui, alors j'aurai pour tout a et b du domaine considéré: log (ab) - log a - log b=0 Est-ce vrai? Ici l'invention mathématique retrouve ses droits parfois. Mais de toute façon, contrairement à ce qu'on pourrait croire, bien des démonstrations mathématiques permettent certes de constater que c'est bien le cas, d'éprouver dans un domaine infini donné une propriété... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 octobre 2018

de la proposition indécidable

1. Supposons une proposition indécidable, c'est-à-dire que nous ne pouvons démontrer par les axiomes admis. Elle peut cependant être démontrée par un autre chemin. Supposons que cette proposition puisse néanmoins être vérifiée, ou invalidée, dans certains cas, je veux dire qu'elle puisse être confrontée à des résultats numériques par exemple, comme peut l'être une égalité.  Maintenant, ex absurdo: si je constatais que cette proposition était fausse dans un cas, je devrais bien sûr conclure qu'elle est fausse, qu'elle... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 14:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2018

Doute juridique et négligence

 A priori, le voleur volé ne l’a pas été, puisqu’on ne peut être, au point de vue du concept et de la définition, volé de ce qui ne constitue pas notre propriété. Néanmoins, ce cas ressemble au vol, car il répond à certains critères qui définissent le vol, mais pas tous. Il y a donc là cas douteux : à première vue, le second voleur n’est pas un voleur, même s’il croyait en être un. Toujours est-il que la Cour de Cassation criminelle a le neuf mars 2016 considéré que le voleur volé était bien lésé, puisqu’il était ainsi... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 14:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 octobre 2018

l'alchimiste

Rose, as-tu oublié que ta rose se fane à mesure qu'elle éclôt? Que c'est du plomb, métal vénéneux et plat, cuit, puis recuit, ainsi qu'en une cornue de sapience, que naquit l'or de l'aloi le plus pur, et le plus sage des livres?
Posté par Dilberman à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 octobre 2018

colère et nombres Nouvelle version plus explicite

Colère et nombres : tu étais bien belle, ma colère, endormie dans l'herbe, tandis que je caressais des yeux, sous des cieux si bleus, la tignasse de tes nuages ; de tout temps mon coeur amoureux fut l'abri des nombres!     Tu étais bien belle, mon absente, ma colère, ainsi alanguie, endormie, dans l'herbe Sous des cieux si bleus. C'était encore l'été, Et je caressais la tignasse  de tes nuages Je caressais des yeux la tignasse de tes cieux! Leur joie, si fausse et si menteuse, ... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 octobre 2018

Métaphysique et réalisme contemporain

Comme on le sait, les antinomies kantiennes trouvent leur "solution" dans la réduction de l'espace et du temps à de simples formes de notre appréhension des phénomènes, qui ne sont pas la réalité en soi mais une reconstruction de notre esprit à partir de la grammaire fondamentale de l'expérience et de nos sensations (ou données sensibles). Ainsi, y a-t-il ou non un premier moment du temps, ou bien le temps est-il (quand nous remontons vers le passé) infini? Certes, il peut sembler que le temps a besoin d'un premier moment, car sinon... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 octobre 2018

Commentaire autobiographique

Si un lecteur éventuel se demandait ce qui me prend de produire une masse de textes de métaphysique et de philosophie des sciences, au lieu de mon travail habituel de littérature et de poésie, je répondrai que je vieillis et qu'il est temps que je donne un contour un tant soit peu défini à ma pensée philosophique, le temps de la recherche étant pour moi - peut-être - terminé.  C'est d'autant plus nécessaire que je ne dispose pas de relais institutionnels ou éditoriaux classiques pour ces travaux, qui intéresseront peut-être les... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 15:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
16 octobre 2018

entropie et information (nouvelle version)

De par sa forme mathématique (un logarithme de probabilités) la mesure de l'information contenue dans un message ou un système physique est identique à la mesure de l'entropie d'un système. Faut-il, ou non, mettre un signe "moins" devant l'entropie pour définir l'information, qui deviendrait alors de l'entropie négative?   Comme l'explique Gell-Mann, pour sauver la seconde loi de la thermodynamique on définit l'entropie totale comme la somme du désordre et de l'information, puisque les deux ont la même forme... [Lire la suite]
Posté par Dilberman à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,